logo de la cité scolaire lakanal

Actualités > Projet Artistique et Culturel "Il n'y a qu'un pas" : regards d'adolescents sur "L'homme qui marche" de Rodin

Projet Artistique et Culturel "Il n'y a qu'un pas" : regards d'adolescents sur "L'homme qui marche" de Rodin

Sorties prévues
Projet Artistique et Culturel "Il n'y a qu'un pas" : regards d'adolescents sur "L'homme qui marche" de Rodin
21 novembre 2019

Depuis le début de l'année, les élèves des groupes arts-plastiques de Première et de Terminale travaillent autour de L'homme qui marche, célèbre sculpture d'Auguste Rodin. Après avoir analysé l'œuvre, ils ont tenté de lui rendre hommage à travers l'élaboration de plusieurs assemblages réalisés à partir de matériaux de récupération. Citations ou clins d'œil, leurs sculptures interrogent les notions de mouvement, d'assemblage et de récupération présentes dans l'œuvre de Rodin.

Jeudi 21 novembre prochain, ils auront la chance, avec les élèves du groupe arts plastiques de la clinique Dupré, de participer à une sortie au musée Rodin de Meudon, où ils se confronteront à l'œuvre et à un lieu qui accueillera leurs sculptures à partir de janvier 2020. En effet, dans le cadre d'un partenariat avec le musée Rodin, les élèves de Dupré et du lycée Lakanal participant au projet, auront la chance d'exposer leurs sculptures dans la galerie des plâtres du musée Rodin. Pour préparer cette exposition, ils participeront à deux journées de workshop avec l'artiste plasticienne Louise-Margot Décombas. Une première journée d'atelier aura lieu le mardi 3 décembre. Elle sera l'occasion  de réaliser une sculpture collective qui s'articulera avec les assemblages déjà réalisés. Une deuxième journée d'atelier aura lieu le jeudi 12 décembre. Elle permettra aux élèves de penser les conditions de présentation de leurs sculptures dans l'espace du musée.

Enfin, les élèves volontaires des groupes "Littérature, humanités et philosophie" des classes de première du lycée Lakanal et de la clinique Dupré seront associés au projet pour produire des textes et des cartels développés qui seront rassemblés dans un catalogue d'exposition.

Ci-dessous, quelques photos de leurs premières réalisations en regard de L'homme qui marche.

Rodin retrouve dans son atelier, à la fin des années 1880, un torse en terre séchée, craquelé et fissuré, qui avait servi dix ans plus tôt pour l’étude de Saint Jean-Baptiste. Séduit par le travail du temps sur ce fragment, il le conserve en l’état et l’assemble à des études de jambes pour créer L’Homme qui marche. Il le présente en 1900 sur une colonne, un mode de présentation alors totalement original. L’agrandissement de la figure en 1907 lui donne une présence matérielle et symbolique puissante. Souvent considéré comme le symbole de la création pure enfin débarrassée du poids du sujet, L'Homme qui marche, apparaît comme l'image même du mouvement.

 IMG 0185IMG 0188IMG 0189S05716 3

Contactez-nous

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

9 * 5 =

Accès

Cité scolaire Lakanal

3 avenue du président Franklin Roosevelt

CS10001

92331 Sceaux Cedex

Tel : 01 41 87 20 00 / Fax : 01 41 87 20 20

Annexe Dupré

30 avenue du président Franklin Roosevelt

92330 Sceaux

Tel : 01 40 91 50 86 / Fax : 01 43 50 06 83